Gynécomastie : Définition , risques, solutions

Gynécomastie : Définition , risques, solutions

Contrairement à ce que l'on pense, la gynécomastie n'a rien à voir avec la gynécologie et ne concerne même pas les femmes. En effet, elle touche surtout les hommes de tous les âges et le problème est très courant.


Qu'est-ce que la gynécomastie ?


Globalement, la gynécomastie définit les hommes qui ont des seins bombés. Ce développement mammaire excessif chez l'homme ou le petit garçon peut s'expliquer de deux manières. Soit il dissimule une maladie soit il est dû par un amas de tissus graisseux sous le sein.


La gynécomastie est-elle une maladie ?


Il ne s'agit pas vraiment d'une maladie, mais peut être une conséquence d'une maladie.


Peut-on solutionner la gynécomastie ?


Oui, il existe des traitements pour faire disparaître ce gonflement ou pour stopper le développement mammaire. Si le phénomène est dû à un amas de cellules graisseuses sous le sein, la liposuccion ou la mammectomie transaréolaire (chirurgie plastique) peuvent être les meilleures façons d'y remédier. Par contre, si la cause est toute autre, il s'agira surtout de traiter la cause pour faire disparaître la conséquence, en l'occurrence la gynécomastie.
Il existe également des traitements médicamenteux par tamoxifène, anti-oestrogènes, dihydrotestostérone, anastrozole, antigonadotrophines ou par testostérone si elle apparaît à l'adolescence. En effet, la gynécomastie peut survenir à tout âge et quand elle tombe à l'adolescence, elle est souvent due à une sécrétion plus quantitative d'oestrogènes que de testostérones chez le jeune garçon.
Certains médecins peuvent aussi recommander l'abstention en cas de gynécomastie modérée. En savoir plus sur l'operation gynecomastie https://www.gynecomastie.org/2/operation-gynecomastie.php


La gynécomastie est-elle dangereuse ?


Généralement non, toutefois, elle cause surtout une gêne chez les hommes. Il faut aussi savoir que la gynécomastie n'atteint pas forcément les deux seins, mais un seul des seins. Dans certains cas, son développement s'arrête naturellement et les symptômes peuvent même disparaître sans que vous n'ayez à suivre un traitement. Toutefois, il est toujours recommandé de consulter le médecin.

A lire aussi :