Qu'est-ce qui se passe après correction de la gynécomastie ?

Qu'est-ce qui se passe après correction de la gynécomastie ?

La gynécomastie ne désigne pas la chirurgie plastique, mais le phénomène qui se présente par une hypertrophie de la glande mammaire chez l'homme. Le patient aura alors l'air d'avoir des seins et rien que ce fait peut entraîner des troubles surtout chez un jeune adolescent. Heureusement, il est désormais possible d'y remédier soit par une liposuccion soit par une exérèse de la glande mammaire. En Tunisie, les deux méthodes sont bien maîtrisées par les chirurgiens et d'ailleurs, l'intervention se fait en mode ambulatoire c'est-à-dire entrée le matin et sortie le soir. Avant de prendre une décision, le patient doit connaître tous les rouages de l'intervention jusqu'à ce qui se passe après.

La douleur

Après l'intervention, le patient ressentira bien sûr des douleurs, mais leur degré variera selon que le chirurgien ait mené une simple liposuccion ou une ablation.

Suite à une liposuccion, donc une correction d'une gynécomastie graisseuse, le patient aura moins mal avec des douleurs équivalentes à des courbatures. La douleur est donc supportable et d'ailleurs, va s'estomper petit à petit.

Suite à une exérèse, la douleur sera plus forte et le patient se verra d'ailleurs prescrire des antalgiques durant les premiers jours suivants l'intervention chirurgicale.

Les oedèmes et hématomes

Qu'il s'agisse de lipoaspiration ou ablation, des hématomes et oedèmes vont apparaître suite à l'intervention, mais elles vont se résorber d'elles-mêmes après une à deux semaines.

Les cicatrices

En général, les cicatrices n'arrivent à maturité qu'au bout d'un an. Toutefois, dans les premiers jours suivants l'intervention chirurgicale, il est déjà possible de voir les premiers résultats et ce, malgré les bleus et les oedèmes. Au bout de quelques semaines, le sein épousera parfaitement le muscle pectoral et vous pourrez déjà apprécier le résultat de l'opération.

Le pansement

Immédiatement suite à l'intervention, le chirurgien applique un pansement compressif sur l'incision. Le lendemain, le patient devra revenir le voir pour remplacer ce premier pansement par un autre plus léger. Dans certains cas, le premier pansement sera juste renforcé par un autre. Selon les cas, le médecin peut recommander le port d'un gilet de contention de type boléro pour que la peau se rétracte bien. Ce gilet devra alors être porté de jour comme de nuit pendant quelques jours.

Le pansement et le gilet de contention permet à la rétraction de la peau et à la cicatrisation de se faire plus rapidement et correctement.

Les fils

Puisqu'une intervention chirurgicale nécessite l'utilisation de points de suture, les patients se demandent souvent quand le médecin va enlever les fils. Dans les cliniques tunisiennes, les fils utilisés sont résorbables et de ce fait, tomberont d'eux-mêmes. Il ne faut donc pas tirer dessus lorsque vous prenez votre douche, ils partiront d'eux-mêmes.

Justement concernant la douche, le patient peut en prendre dès le lendemain de l'opération, mais il devra alors utiliser un savon doux pour ne pas agresser la plaie.

Les efforts physiques

Même si la correction de la gynécomastie se fait en mode ambulatoire, cela ne signifie pas qu'il s'agit d'une opération sans gravité et que le patient pourra immédiatement se remettre au travail. Au contraire, il lui sera recommandé de prendre un arrêt de travail d'environ 10 jours pour bien récupérer. Il devra également éviter les efforts physiques pendant deux  à trois semaines et ne pourra se remettre au sport qu'au bout de quatre à six semaines.

En savoir plus sur l'Intervention Gynécomastie en Tunisie ici .