Bien récupérer après une chirurgie de la gynécomastie

Gynécomastie > Blog > Bien récupérer après une chirurgie de la gynécomastie
Publié le : 20 Fevrier 2018 à 11:00
Bien récupérer après une chirurgie de la gynécomastie

La gynécomastie se traduit par un développement excessif des seins chez l’homme. Elle est souvent source de complexe et c’est pour cela que certains décident de se faire opérer. Après une telle intervention, respecter les suites opératoires et prendre soin des résultats est conseillé. Voici ce qu’il faut faire et ce qu’il convient d’éviter …

Les suites opératoires

Comme toute intervention, la chirurgie de la gynécomastie engendre de la douleur, des cicatrices et des œdèmes. 

L’intensité de la douleur varie selon l’approche chirurgicale choisie par le praticien :

  • Suite à une liposuccion et donc à la correction d’une gynécomastie graisseuse, la douleur s’apparente à de simples courbatures et s’atténue au fil des jours
  • Suite à une exérèse et donc à l’ablation de la glande mammaire associée ou non à une liposuccion, la douleur est plus intense. Dans ce cas-ci, des antalgiques vous seront prescrits pendant les premiers jours pour l’atténuer

Que la voie choisie ait été une liposuccion ou une ablation, des œdèmes et des hématomes apparaissent au niveau de la zone traitée. Ces derniers se résorbent, toutefois, au bout de deux semaines.

En ce qui concerne la cicatrice, elle n’arrivera à maturité qu’au bout d’une année. Il faudra surveiller son évolution au fil des jours et contacter le médecin en cas de symptômes douteux comme une cicatrice trop épaisse et qui ne diminue pas au fil des mois.

Astuces pour optimiser les résultats

Pour avoir de bons résultats, vous devez :

  • Porter un gilet de contention pendant quelques jours : ce vêtement devra être porté au-dessus du pansement compressif et ce, de jour comme de nuit. Il favorise la cicatrisation et la rétraction de la peau
  • Eviter les efforts physiques trop intenses pendant les deux à trois semaines qui suivent l’intervention et attendre jusqu’à quatre à six semaines pour refaire du sport
  • Observer un arrêt maladie de 10 jours pour repos complet
  • Eviter de prendre des bains pendant quelques semaines. La douche pourra être prise, par contre, dès le lendemain, mais il faudra utiliser un savon doux pour ne pas agresser la cicatrice
  • Eviter de fumer pendant au moins un mois et de boire de l’alcool durant les premières 72 heures
  • Vous alimenter sainement et bien vous hydrater
  • Eviter de titrer sur les fils des points de suture, car ils tomberont d’eux-mêmes au bout de quelques jours. Les praticiens utilisent souvent des fils résorbables pour ce type de chirurgie

Quelques signes à reconnaître

Si après l’intervention, vous avez des nausées, des vomissements, des étourdissements, de la fièvre, des douleurs qui persistent trop longtemps ou des écoulements de fluide au niveau des plaies, contactez immédiatement votre chirurgien.

En savoir plus sur la chirurgie de la gynécomastie en Tunisie ici.