Comment traiter la gynécomastie sans liposuccion et chirurgie ?

Gynécomastie > Blog > Comment traiter la gynécomastie sans liposuccion et chirurgie ?
Publié le : 03 Aout 2017 à 16:08
Comment traiter la gynécomastie sans liposuccion et chirurgie ?

Avoir des seins pour un homme est source de complexe et de mal-être. Ils sont alors nombreux à solliciter une chirurgie pour se faire enlever leur gynécomastie. La chirurgie est-elle toutefois la seule solution ?

Qu’est-ce que la gynécomastie ?

La gynécomastie se traduit par le développement anormal de la glande mammaire chez l’homme. Cela peut avoir diverses causes telles qu’une prise de poids entraînant un excès de tissu adipeux ou encore une augmentation du taux d’œstrogènes. Elle peut également être la conséquence d’une hyperthyroïdie, d’une insuffisance rénale ou d’une cirrhose du foie.

Il faut savoir que la gynécomastie n’est aucunement une maladie. Certes, elle peut avoir des effets psychologiques et émotionnels chez la personne, mais celle-ci peut vivre avec si elle peut surmonter les complexes.

Elle peut être retirée par le biais de la chirurgie ou grâce à une liposuccion. Ce ne sont toutefois pas les seules solutions puisqu’il existe des traitements naturels non-invasifs et pourtant efficaces.

Quels sont les traitements naturels possibles ?

Se muscler la poitrine est une manière efficace pour éviter la gynécomastie puisque les exercices vont chasser les tissus adipeux qui pourraient s’y loger. Voici une liste, non-exhaustive, des exercices les plus recommandés :   

  • les pompes : elles permettent de réduire la taille de la poitrine et d’en resserrer les muscles supérieurs
  • le tirage à la poulie basse : il cible surtout les muscles pectoraux. Cet exercice les raffermit et réduit la taille des tissus graisseux
  • le développé couché et incliné réduit également le tissu adipeux
  • l’entraînement par intervalles de haute intensité ou entraînement HIIT permet, quant à lui, d’optimiser la production de testostérone et d’ainsi réduire les risques liés à l’augmentation d’œstrogènes

Pour des résultats bien visibles, adopter une alimentation équilibrée est plus de conseillé.

L’alimentation à suivre

Pour réduire les risques de développer une gynécomastie, il est conseillé à ces messieurs de :

  • réduire la consommation de sucre et de graisses qui atterrissent le plus souvent au niveau de leur poitrine
  • éliminer, ou du moins de réduire la consommation d’alcool, de caféine et d’autres drogues qui pourraient perturber leur métabolisme
  • réduire l’apport calorique de leurs repas
  • augmenter la consommation d’aliments riches en vitamines tels que les fruits et légumes. Ces derniers ont pour effet de faire chuter l’œstrogène au sein de leur organisme et d’ainsi de l’équilibrer avec la testostérone
  • ajouter des protéines à leur alimentation pour augmenter la taille de leurs muscles et réduire leurs tissus adipeux
  • maintenir les exercices et le bon régime alimentaire

En savoir plus sur la gynécomastie en Tunisie ici.