Messieurs, pourquoi devriez-vous faire de la cryolipolyse ?

Gynécomastie > Blog > Messieurs, pourquoi devriez-vous faire de la cryolipolyse ?
Publié le : 30 Mai 2017 à 13:19
Messieurs, pourquoi devriez-vous faire de la cryolipolyse ?

La cryolipolyse est une méthode non chirurgicale qui permet de chasser les graisses superflues de son corps afin de retrouver une silhouette svelte. Elle est fortement conseillée aux hommes qui ont des petits bourrelets à éliminer et qui, malgré le sport et les régimes, n’ont pas pu les déloger d’eux-mêmes. En quoi cela consiste-t-il et quels sont les avantages ?

Le principe

Cette technique se base sur l’apoptose. Cela consiste à exposer les cellules graisseuses à une basse température située en dessous de 0° pendant une durée d’une heure. Au bout de ce délai, les cellules sont détruites à 30 %. Ces dernières vont ensuite être éliminées, de manière naturelle, par l’organisme. L’élimination se fait petit à petit et peut s’étaler sur deux mois après l’étape de la destruction. Les résultats apparaissent donc peu à peu et le patient verra diminuer le pli graisseux disgracieux de semaine en semaine.

La méthode ne touche qu’une zone préalablement ciblée par le chirurgien. Chez les hommes, elle est surtout utilisée pour l’abdomen, les poignées d’amour et la gynécomastie. Cette technique 100 % naturelle permet de remodeler le corps et ne permet aucunement de perdre du poids.  

La procédure habituelle

Avant l’intervention proprement dite, le patient devra consulter, au moins une fois, le chirurgien. Cette approche permettra de cibler les zones à traiter, de choisir la meilleure approche et de s’assurer qu’il n’y a aucune contre-indication pour le patient. On procèdera également à la mesure du pli cutané et à la prise de photographies qui seront utilisées en guises de référence pour les résultats.

Quand vient le jour J, le chirurgien commence par dessiner les zones à traiter sur le patient assis ou debout. On lui appliquera ensuite un gel thermo-isolant par-dessus lequel on va placer une lingette. Le praticien va poser la pièce à main dessus et la séance d’aspiration douce sera enclenchée. Au fil des minutes, la zone sera refroidie de manière progressive.

Pendant la séance, le patient sera en position allongée ou semi-assise selon la zone traitée. Il pourra en profiter pour lire, écouter de la musique, téléphoner ou seulement se reposer.

Au bout d’une heure, l’aspiration est arrêtée pour faire place à une séance de massage d’une durée de dix minutes. Cette étape est importante pour que la zone refroidie retrouve son aspect normal.

Dans les jours qui suivent, un œdème, des ecchymoses légères et une perte de sensibilité cutanée peuvent survenir. Ces derniers disparaissent néanmoins d’eux-mêmes au bout de quelques jours. Aussi, des sensations de fourmillements au contact des vêtements peuvent se faire ressentir, mais cela s’atténue au fil des jours.

Pour ceux qui veulent effacer ces traces rapidement, ils peuvent solliciter une séance de LED d’une durée de 20 mn.

La cryolipolyse ne nécessite donc pas d’éviction sociale, d’arrêt de travail ou de prise d’antidouleurs. Il peut vaquer à ses activités quotidiennes sitôt sorti du cabinet du praticien.

Pour avoir des résultats optimaux, deux séances sont recommandées surtout si le tissu adipeux à extraire est assez épais. 

Les contre-indications

Un homme dont l’Indice de masse corporelle (IMC) se situe entre 20 et 30 peut faire une cryolipolyse à condition qu’il présente une surcharge adipeuse localisée. Cette technique est une alternative non invasive à la lipoaspiration. En ce qui concerne la gynécomastie, elle peut être utilisée en cas de forte présence de graisse au niveau de la poitrine.

Attention toutefois, elle est déconseillée aux hommes souffrant de :

  • Urticaire au froid
  • Cryoglobulinémie
  • Syndrome de Raynaud
  • Hernie abdominale
  • Artérite des membres
  • Infections cutanées

C’est pour s’en assurer qu’un bilan médical est toujours réalisé avant le traitement. Une fois l’intervention faite, le praticien donnera quelques conseils diététiques au patient afin de faire perdurer les résultats obtenus.    

A lire aussi: