Le cannabis à l’origine de la gynécomastie

Gynécomastie > Blog > Le cannabis à l’origine de la gynécomastie
Publié le : 08 Mars 2017 à 10:32
Le cannabis à l’origine de la gynécomastie

La gynécomastie est une augmentation anormale du volume des seins touchant les hommes.  Cette maladie gêne de par son côté très peu esthétique, toutefois, elle n’est pas dangereuse en soi. Plusieurs problématiques médicales peuvent être à l’origine de cette maladie de l’homme Aujourd’hui, elle se traite essentiellement par l’intervention chirurgicale lors de laquelle le chirurgien opère pour une réduction mammaire. Dernièrement, une autre cause de la gynécomastie a été découverte par les scientifiques. Ces derniers parlent des substances actives telles que le cannabis, pouvant provoquer des troubles hormonaux et stimuler le développement de la maladie.

Les effets de la drogue sur le taux d’hormones chez les hommes

Cela fait déjà plusieurs décennies que les conséquences de la drogue sur l’organisme humain ont été révélées au public. Cause de différents troubles mentaux et d’importantes modifications physiologiques, ce type de substance provoquerait également des altérations dans la production d’hormones. En effet, normalement, chez l’homme, ce sont les testostérones qui priment en nombre par rapport à une production moindre d’œstrogènes. Mais en cas de consommation de cannabis, ce fonctionnement est inversé puisque la production de testostérone diminue pour laisser la place à celle des hormones femelles. Ce processus aura pour conséquence directe l’augmentation mammaire chez le patient.

Par ailleurs, à cela s’ajoutent des modifications majeures au niveau des organes sexuels. En effet, ces produits causent également la diminution de la taille des testicules. Ceci va causer la détérioration de la qualité du sperme et renforcer l’augmentation du volume de la poitrine. Ces résultats sont relatés dans plusieurs rapports de recherche, notamment dans un document des National Institutes of Health, aux Etats-Unis.

La gynécomastie en nombre

La gynécomastie touche de plus en plus d’hommes. Les cas sont diagnostiqués sur des patients de plus en plus jeunes. Aux Etats-Unis, par exemple, ce sont 60% des adolescents qui sont touchés par ce trouble hormonal en 2012. A l’âge adulte, c’est-à-dire de 25 à 44 ans, la maladie concerne 41% de la population masculine américaine. Durant la même année, près de 23.000 interventions pour une réduction mammaire se sont déroulées sur le sol américain selon le bilan émis par la Société américaine de chirurgie esthétique plastique ou ASAPS. Ce chiffre a atteint 30.464 opérations en 2015 selon le même bureau.