Tout savoir sur la gynécomastie chez les adolescents

Gynécomastie > Blog > Tout savoir sur la gynécomastie chez les adolescents
Publié le : 24 Juin 2016 à 14:02
Tout savoir sur la gynécomastie chez les adolescents

La gynécomastie est une maladie qui touche exclusivement les sujets de sexe masculin. Elle se manifeste par l'apparition de seins due à une hyperplasie, c'est-à-dire une production importante de cellules au niveau des seins. Bien que le cas soit considéré comme une maladie, il s'agit, le plus souvent, d'un cas bénin ne soumettant le patient à aucune atteinte grave à sa vie.

Pouvant se produire chez l'enfant comme chez l'adulte, la gynécomastie est la plus courante chez les adolescents. Dans ce cas, elle est causée par des bouleversements idiopathiques, parfaitement curables.

Dans quelles proportions la gynécomastie est-elle retrouvée chez les adolescents ?

La gynécomastie apparaît le plus souvent chez les garçons entre 14 et 14 ans et demi. À cette période, le sein peut se développer jusqu'à atteindre 4 cm de diamètre. Ce cas est retrouvé chez 65% des patients atteints de cette maladie tandis que 40% d'entre eux en sont touchés tout au long de la puberté. Chez les adultes, la gynécomastie persistante concerne 4%.

Par quoi reconnaît-on cette maladie ?

La gynécomastie provoque dans la plupart des cas une gêne au niveau du sein, notamment lorsque celui-ci est en contact avec les vêtements. Cette situation peut être causée ou être accompagnée par la présence d'une zone enflammée après un choc au niveau du torse. Tout au long du développement de la maladie, celle-ci peut se manifester sur un seul sein pour toucher également l'autre, après quelque temps. Elle peut aussi se présenter sur les deux seins en même temps ou donner une forme asymétrique au torse du jeune homme.

Quelles sont les causes de la gynécomastie pendant la puberté ?

La gynécomastie reste banale et bénigne lorsque l'apparition du sein a lieu pendant la puberté, quand les résultats des examens ne démontrent aucune situation anormale, lorsque le médecin de décèle aucune autre cause possible et quand aucun signe du syndrome de Klinefelter n'apparaît chez le patient.

Toutefois, lorsque le sujet présente une sécrétion de lait au niveau du développement du sein, il s'agit d'une galactorrhée. Dans ce cas, il est nécessaire de réaliser un scanner du cerveau pour pouvoir détecter une lésion au niveau de l'hypothalamus.

D'une manière générale, la gynécomastie para-pubertaire est due à une présence massive d'œstrogènes, les hormones féminines, dans l'organisme du jeune garçon. Les causes en sont, dans la plupart des cas, pathologiques.

Effectivement, le patient peut être sujet à un pseudohermaphrodisme masculin, au syndrome de Klinefelter, à une paraplégie traumatique, à un dysfonctionnement de la thyroïde, à une cirrhose hépatique ou encore à la présence de tumeurs endocriniennes. Dans certains cas, le patient peut présenter une dénutrition, une hémodialyse ou encore un syndrome paranéoplasique. La prise de médicaments pour le traitement de certains cancers représente également des risques de gynécomastie chez l'adolescent.

Quel est le traitement contre la gynécomastie ?

Dans le cas de causes pathologiques, le traitement de la gynécomastie concerne celui de la maladie en cause. Le médecin peut aussi prescrire l'abstention, des médicaments anti-œstrogènes, ou encore des crèmes à appliquer sur les zones concernées pour réduire la production d'hormones féminines. Certains patients peuvent avoir recours à la chirurgie plastique appelée mammectomie transaréolaire.

En savoir plus ici .