Les sujets atteints de gynécomastie, de plus en plus nombreux en Belgique

Gynécomastie > Blog > Les sujets atteints de gynécomastie, de plus en plus nombreux en Belgique
Publié le : 26 Avril 2016 à 15:19
Les sujets atteints de gynécomastie, de plus en plus nombreux en Belgique

Actuellement, 1% des hommes sur la planète est touché par la gynécomastie. Cette pathologie se manifeste par l’apparition de seins chez le sujet masculin. Ceux qui en sont touchés préfèrent aujourd’hui le recours à la chirurgie afin de s’en débarrasser d’une manière efficace.

Qu’est-ce que la gynécomastie ?

La gynécomastie est une maladie qui touche seulement les hommes. Elle se manifeste par la poussée des seins, un phénomène qui ne devrait être effectif que chez la femme. Elle touche, en général, les hommes sujets à une obésité, à ceux qui ont été confrontés à un traitement de certaines maladies, ou bien à des adolescents en pleine puberté.  Dans le cas d’une obésité, l’apparition de sein est causée par la présence de graisse sous les seins. Dans les deux autres cas, elle survient à cause de troubles hormonaux. La prise de médicaments contre le cancer peut provoquer la production anormale d’œstrogènes qui vont se placer au niveau de la glande mammaire. Lorsqu’il s’agit d’un sujet en pleine puberté, les troubles disparaissent le plus souvent en début de l’âge adulte, soit à la fin de la puberté.

La gynécomastie, une cause de gêne inconditionnelle pour les sujets touchés

Loin d’être un véritable problème de santé, la présence de sein chez un sujet masculin est surtout cause d’une gêne vis-à-vis de son entourage. À cause de cela, les sujets touchés par la gynécomastie préfèrent avoir recours à la chirurgie esthétique afin de garantir un résultat satisfaisant. Selon les chiffres, les interventions pour ce type d’opération se sont multipliées entre 2009 et 2013. En effet, pendant la première année, ce sont 1175 hommes qui y ont recours alors que pendant la seconde année, les chiffres parlent de plus de 1375 sujets. La majorité opte pour une opération de chirurgie esthétique que pour une intervention chirurgicale dans le cadre médical.

Quel est le but de l’intervention ?

L’intervention sur un sujet touché par la gynécomastie consiste à remettre à neuf le noyau glandulaire. Du point de vue médical, cette opération n’est ni obligatoire, ni  nécessaire chez les sujets qui en sont atteints. Elle est seulement réalisée à des profits esthétiques. Pour que l’effet soit encore plus satisfaisant, le chirurgien peut avoir recours à une aspiration de la graisse qui se trouve dans la zone mammaire.

Coût et engouement ?

Question coût de l’opération, le chirurgien est libre de définir lui-même sa prestation. En général, les prix se trouvent entre 1000 et 3500 euros en Belgique. L’intervention est aujourd’hui sujette à un engouement impressionnant puisque la gynécomastie est actuellement la seconde cause de chirurgie sur l’homme après la réalisation d’implant capillaire. Selon un chirurgien opérant en Belgique, 40 à 50 patients par an viennent dans son cabinet pour corriger cette imperfection. En savoir plus ici .